close

  • Etre fidele a ma Patrie, la République de Pologne
  • ACTUALITÉS

  • 24 août 2017

    Pour la première fois depuis de nombreuses années, l’Ambassade de la République de Pologne à Alger, en coopération avec l’Attaché de Défense, a organisé la Fête de l’Armée Polonaise, commémorant le 97ème anniversaire de victoire sur les bolchevicks.

     

    La réception solennelle offerte à la résidence de l’Ambassadeur de Pologne était accompagnée par l’exposition conçue selon l’idée du Conseiller chargé de la promotion, Mme M. Sek-Spirydowicz et réalisée par les soins du Bureau de l’Attaché de Défense, avec l’appui du Ministère polonais de la Défense Nationale. L’exposition, présentée sur des panneaux, a englobé des photographies uniques, des cartes ainsi que des extraits du journal du front du capitaine Charles de Gaulle, qui en tant que jeune officier de la mission militaire française du général Maxime Weygand, a participé directement à la „Bataille de Varsovie” et avait été décoré de la Croix Virtuti Militari.  


    Environ 70 personnes étaient présentes, dont les attachés militaires de plusieurs pays, les représentants de Ministères algériens : de la Défense Nationale et des Affaires Etrangères, les ambassadeurs, entre autres de l’Allemagne, des Pays Bas, de la Turquie, de la Croatie, de la Serbie, de la Corée du Sud, de l’Iran, du Mexique et de la Colombie, ainsi que l’archevêque d’Alger.
    La délégation de l’Institut Technique de l’Armée de l’Air, conduite par le directeur de cette structure, le colonel de réserve Ryszard Szczepanik, est venue spécialement de Pologne pour assister à la fête. L’Institut coopère avec les partenaires algériens depuis près de dix ans.


    Dans son discours prononcé à cette occasion, l’Ambassadeur de Pologne a indiqué la signification du „Miracle de la Vistule” pour la Pologne et l’Europe menacée par l’invasion bolchevique. Il a évoqué l’héroïsme des soldats polonais, ainsi que les renforts des alliés : livraisons hongroises d’armes et munitions, actions de l’escadron aérien américain et l’assistance de la part de la mission militaire française. 
    L’Ambassadeur a souligné les relations fructueuses polono-algériennes dans le domaine de livraison de la technologie militaire, et également l’expérience historique commune de combat des soldats polonais et algériens lors de la campagne italienne, dans la bataille de Monte Cassino. L’un de ces soldats était le premier président de l’Algérie indépendante, Ahmed Ben Bella. A la fin, l’Attaché de Défense, le colonel Sławomir Iwanowski a pris la parole.


    Pour de nombreux invités, l’histoire de la „Bataille de Varsovie” et son importance pour l’Europe, était méconnue. Alors, ils ont apprécié la valeur éducative de l’exposition qui a accompagné la réception. Un intérêt particulier a été porté sur les notes de front de Charles de Gaulle, présentées dans l’original français.
       

     

     

    Print Print Share: