close

  • Etre fidele a ma Patrie, la République de Pologne
  • ACTUALITÉS

  • 3 août 2017

    Chaque année, le jour du 1er août à 17h00, des sirènes d'alarme sont entendues dans les rues de la ville de Varsovie. Toute la ville s'arrête. Les habitants de Varsovie rendent hommage aux partisans de l’insurrection de Varsove de 1944

    Les événements marquant le 73e anniversaire de l'éclatement de l'insurrection de Varsovie comme chaque année ont débuté le 31 juillet.

    La cérémonie a eu lieu au Musée de l'insurrection de Varsovie et à la place Krasinski, où à la veille de l’évènement la messe a été célébrée devant le Monument de l'insurrection de Varsovie.

    Parmi les participants à la messe on trouvait le Président de la République de Pologne  Andrzej Duda et les représentants du gouvernement, y compris les premiers ministres adjoints Piotr Gliński et Mateusz Morawiecki. On a noté aussi la présnce des participants de l'insurrection de Varsovie, les soldats de l'Armée Nationale (l’independante force militaire polonaise crée à luter contre des occupants), les combattants, les représentants de l'armée, les scouts et les habitants de Varsovie.

    "Un soulèvement qui a conduit à la création d'une Pologne libre ne peut être considéré comme perdu", a déclaré le président Andrzej Duda dans son discours.

    Toute la Pologne se souvient de l'insurrection de Varsovie, mais la capitale commémore son lancement d'une manière très particulière. Elle rend l’hommage à l'événement avec les sirènes d'alarme  activées en signal continu en moment « J », le 31 juillet chaque année à 17H00. En ce moment le transport public et les voitures particulières de la capitale de la Pologne s'arrêtent pour rendre hommage aux combattants de la résistance et aux habitants de Varsovie assassinés pendant l’insurrection.                         .
    L'insurrection de Varsovie a éclaté le 1er août 1944 et elle a duré 63 jours. Elle a été la plus grande lutte pour la liberté pendant la Seconde Guerre mondiale. Près de 50 000 insurgés de l'Armée nationalle se sont battus contre les Allemands. Les combats couvraient tous les quartiers de Varsovie. Environ 16 000 insurgés militaires et 150 000 civils ont été tués dans le soulèvement.

     

     
    Fot. Stanisław Kowalczuk/East News)

    Print Print Share: